BRIARD Georges, Eugène (ou BRIAND ?)

Par Jean-Michel Brabant

Né le 16 octobre 1901 à Paris XIIIe arr., ouvrier gainier bijoutier ; communiste oppositionnel.

Militant du Parti communiste, domicilié dans la XIIe arr. de Paris, Georges Briard fut exclu du 4e rayon où il militait pour sa participation au comité de rédaction, en décembre 1927, du journal Contre le courant dirigé par Maurice Paz*. Il signa le 1er décembre un appel au XVe congrès du Parti bolchevique russe pour la réintégration des oppositionnels et pour un véritable centralisme démocratique. Son exclusion fut prononcée contre l’avis de sa cellule dont il avait fait avec Marcel Roy* un foyer oppositionnel. Malgré son exclusion, G. Briard garda une grande influence sur les ouvriers de l’entreprise où il travaillait. Ainsi la section syndicale CGTU adressa le 26 janvier 1928 « son salut fraternel aux révolutionnaires russes persécutés ». Bien qu’exclu aux côtés de A. Treint* qui se réclamait de Zinoviev, G. Briard se sentait proche de l’opposition de gauche trotskyste.

Il participa en 1930, aux côtés des trotskystes de la Ligue communiste, à la tentative de l’Opposition unitaire à l’intérieur de la CGTU. Membre du conseil syndical du Bijou, il assista en décembre 1930 à sa conférence nationale. G. Briard écrivit à la même époque un article paru dans La Vérité, organe de la Ligue, traitant du théâtre prolétarien.

Briard fut élu le 18 mai 1935, en assemblée générale, trésorier de la Chambre syndicale de la gainerie et parties s’y rattachant ; Lesselin André* en fut le secrétaire. Cette même année, il fut candidat du Parti socialiste SFIO aux élections municipales dans le quartier de la Salpêtrière du XIIIe arr. Il recueillit 456 voix.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article102435, notice BRIARD Georges, Eugène (ou BRIAND ?) par Jean-Michel Brabant, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 19 juillet 2018.

Par Jean-Michel Brabant

SOURCES : Arch. PPo. cartons 96 et 323. — La Vérité, 1930 et 1931. — Le Populaire du XIIIe arr., 1re année, n° 1. — Le Temps, 7 mai 1935. — RGASPI, 495 270 4558, dossier du Komintern à ce nom sans être sûr qu’il s’agit de lui, pas consulté.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément