MAUPOMÉ Bertrand [MAUPOMÉ Jean, Bertrand, Savinien]

Par Nadia Ténine-Michel

Né le 19 octobre 1861 à Montoussé (Hautes-Pyrénées), mort le 24 novembre 1935 à Issoudun (Indre) ; cultivateur ; maire communiste d’Athis-Mons (Seine-et-Oise).

Fils d’un cultivateur, Bertrand Maupomé exerçait cette profession lorsqu’il fut élu conseiller municipal d’Athis-Mons le 30 novembre 1919. Adhérent du Parti communiste dès le congrès de Tours (décembre 1920), il fut élu maire le 12 juin 1921. Sa gestion très combative faisait dire au préfet que « son action administrative était subordonnée à son action politique ». Maupomé fut révoqué le 11 mai 1923 pour avoir fait établir un passeport à Gabriel Péri sur la base d’une fausse attestation, ce dernier n’ayant jamais, selon le préfet, résidé à Athis-Mons. Maupomé causa encore un petit scandale en célébrant, selon ses adversaires, un mariage en dépit de sa révocation.

Devenu carrossier, il fut réélu conseiller municipal le 3 mai 1925 puis maire le 17 mai et recommença bientôt à irriter le préfet qui l’estimait cependant intelligent et pondéré. Il fut suspendu pour un mois le 5 novembre 1925 pour avoir toléré une grève des employés municipaux sans prendre les mesures nécessaires. C’est en décembre 1927 qu’eut lieu la crise la plus grave. Maupomé fut suspendu de nouveau le 13 décembre à la suite d’une perquisition qui avait révélé la présence dans son bureau de tracts antimilitaristes. Le ministre de l’Intérieur le révoqua pour la seconde fois le 18 décembre. Il refusa d’ailleurs le poste de maire qui lui avait été redonné le 22 janvier 1928 et céda la place à Marius Paquereaux.

Il était épicier lorsqu’il fut réélu pour la dernière fois conseiller municipal le 5 mai 1929. Il se retira à Issoudun où il continua de militer.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article121179, notice MAUPOMÉ Bertrand [MAUPOMÉ Jean, Bertrand, Savinien] par Nadia Ténine-Michel, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 30 novembre 2010.

Par Nadia Ténine-Michel

SOURCES : Arch. Dép. Seine-et-Oise, 2 M 96/6, 30/8, 4 M 2/68. — L’Émancipateur, 8 décembre 1935. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément