PAGÈS Jean, Marie, Joseph

Par Jean Maitron

Né le 31 octobre 1877 à Lisle-sur-Tarn (Tarn) ; ouvrier coiffeur ; secrétaire de la fédération CGT des coiffeurs.

Jean Pagès
Jean Pagès
La CGT et le Mouvement syndical, 1925, p. 359.

Fils d’un charpentier, Jean Pagès, ouvrier coiffeur, membre de la 17e section du Parti socialiste SFIO, fut candidat aux élections municipales de 1908 et 1914 dans le quartier des Batignolles (XVIIe arr.).

Secrétaire en 1920 du syndicat des ouvriers coiffeurs parisiens, il était secrétaire de la Fédération confédérée des coiffeurs en 1923. Il était assisté de Maurice Baugé et Perny, secrétaires adjoints et de Vignaud, trésorier. Il était aussi directeur adjoint de l’école de coiffure dont le directeur était René Rambaud.

Jean Pagès fut conseiller prud’homme CGT de la Seine de 1921 à 1932, section des Tissus.

Au plan international, il était, en 1932, membre du comité central de la Fédération internationale des ouvriers coiffeurs.

Son épouse décéda en décembre 1927.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article124616, notice PAGÈS Jean, Marie, Joseph par Jean Maitron, version mise en ligne le 30 novembre 2010, dernière modification le 23 août 2020.

Par Jean Maitron

Jean Pagès
Jean Pagès
La CGT et le Mouvement syndical, 1925, p. 359.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13693. — Agendas de la Bourse du Travail de Paris. — Le Travailleur parisien, juillet 1932. — La CGT et le Mouvement syndical, 1925, p. 359. — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 11 mars 1922-26 février 1935 (BNF-Gallica). — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément