MERLIVAT Adrienne [née BERTHET Adrienne]

Par Jacques Girault

Née le 14 juillet 1911 à Rochefort (Charente-Inférieure), morte le 7 janvier 1973 à Libourne (Gironde) ; institutrice dans l’Aisne ; résistante en Creuse ; militante communiste.

Adrienne et Daniel Merlivat en 1943.
Adrienne et Daniel Merlivat en 1943.
Cliché fournis par Jean-Pierre Rivenc.

Fille d’instituteurs, Adrienne Berthet, ancienne élève de l’École normale d’institutrices de La Rochelle (1926-1929), fut institutrice en Charente-Inférieure jusqu’en juillet 1939. Elle se maria en avril 1939 à Villeneuve-la-Comtesse (Charente-Inférieure) avec Daniel Merlivat, instituteur, militant communiste.

Elle enseigna alors à Chouy (Aisne) et fut révoquée à la fin du mois d’octobre 1940 comme « ancienne sympathisante du Parti communiste ». Avec son mari, elle participa à de petites actions résistantes (liaison et distribution de tracts). Elle suivit son mari dans la Creuse et, à partir du 25 octobre 1941, fut employée au pair comme lingère au sanatorium de Sainte-Feyre où son mari séjournait. Pendant la Résistance, en parallèle avec son emploi, elle était infirmière en relations directes avec l’état-major régional des FTP et soigna de nombreux blessés des maquis. A la Libération, elle fut réintégrée dans l’enseignement et enseigna de la fin novembre 1944 à mars 1945. En congé de disponibilité, elle fut employée à la caisse départementale de la Sécurité sociale à Guéret en 1946-1947 puis comme infirmière au sanatorium de Sainte-Feyre de 1947 à septembre 1951. Elle devint alors institutrice à Oigny-en-Valois.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article143300, notice MERLIVAT Adrienne [née BERTHET Adrienne] par Jacques Girault, version mise en ligne le 30 novembre 2012, dernière modification le 16 octobre 2018.

Par Jacques Girault

Adrienne et Daniel Merlivat en 1943.
Adrienne et Daniel Merlivat en 1943.
Cliché fournis par Jean-Pierre Rivenc.

SOURCES : Archives familiales. 

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément