PASCAL Victoria, Noémie, Ernestine

Par Jacques Girault

Née le 22 juin 1906 à Carcenac-Peyrales (Aveyron), morte le 20 juin 1994 à Olemps (Aveyron) ; professeur technique adjointe ; militante communiste dans l’Aveyron.

Fille d’un cultivateur propriétaire, originaire du canton de Naucelle, où une partie de la famille habitait, Victoria Pascal, élève du collège de jeunes filles de Rodez (Aveyron) de 1919 à 1923, entra à l’École normale d’institutrices de Rodez en 1919. Elle fut institutrice dans diverses communes du département (Bor-et-Bar en 1926, hameau d’Aboul à Bozouls de 1927 à 1932, hameau de Cumbes d’Aubin de 1933 à 1938. A partir d’octobre 1938, à Aubin elle fut chargée du cours d’enseignement ménager. Mutée à Rodez, elle continua cette spécialité à partir d’octobre 1944. Homologuée comme professeur d’enseignement ménager familial en décembre 1944, elle fut chargée du cours d’enseignement ménager au collège de Rodez de 1945 à 1949. Reçue au concours de PTA de travaux pratiques d’enseignement ménager en octobre 1949, elle fut titularisée comme PTA au lycée de jeunes filles de Rodez et y resta jusqu’à sa retraite en 1962.

Elle adhéra au Parti communiste français en 1947. Membre du bureau de la section communiste de Rodez, puis de son secrétariat au début des années 1960, elle devint membre du comité fédéral en 1950 et entra au bureau fédéral en 1953 responsable des questions paysannes. Déchargée de cette responsabilité en 1957, à partir du milieu des années 1960, elle devint responsable du travail en direction des femmes. A partir de 1974, elle était membre du seul comité fédéral.

Militante de l’Union des femmes françaises, elle en devint la présidente départementale à la fin des années 1950. Elle participait aussi au comité départemental du Mouvement de la Paix et à partir de 1967 de son bureau départemental tout en étant secrétaire du comité de Rodez.

Victoria Pascal figura en troisième position sur la liste communiste aux élections législatives du 2 janvier 1956 qui obtint 7,1 % des suffrages exprimés. En 1962, candidate communiste aux élections législatives de 1958 dans la première circonscription (Rodez), elle obtint 3 122 voix sur 63 713 inscrits ; en 1962, elle réunit 3 963 voix sur 63 527 inscrits, le candidat de droite étant élu dès le premier tour. Elle fut à nouveau candidate en 1967.

Elle fut candidate au Conseil général dans le canton de Rodez en avril 1958, en 1964, dans le canton de Naucelle en 1967, obtenant 388 voix sur 3 100 inscrits. Elle fut à nouveau candidate dans le canton de Rodez en 1970.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147491, notice PASCAL Victoria, Noémie, Ernestine par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 juin 2013, dernière modification le 25 juin 2013.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Nat., F17/28031. — Archives du comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément