DUFFOUR Robert, Jean, Frix

Par Daniel Grason

Né le 27 octobre 1913 à Aignan (Gers), fusillé le 2 juin 1944 au Mont-Valérien, commune de Suresnes (Seine, Hauts-de-Seine) ; étireur ; communiste ; résistant FTPF du détachement Alsace-Lorraine.

Fils de Jean, cultivateur, et de Marie Duhard, ménagère, Robert Duffour adhéra aux Jeunesses communistes de France (JCF) et fut membre du rayon de Montrouge de la région Paris-Sud du Parti communiste. Il épousa Huguette Mangin le 2 septembre 1939 en mairie du Plessis-Robinson (Seine, Hauts-de-Seine). Le couple demeurait dans la ville au 2 rue des Platanes. Il rejoignit les FTP à la fin de l’année 1943 avec son cousin Lucien Arrufat. Ils étaient membres d’un groupe du détachement Alsace-Lorraine.
Il participa le 18 décembre 1943 à des jets de grenades dans un pavillon occupé par des soldats allemands à Gif-sur-Yvette, puis le 31 décembre à l’attaque à main armée d’une ferme à Bièvres (Seine-et-Oise, Essonne). Robert Duffour tira sur la fermière, la blessant ; cent quarante mille francs furent dérobés. Des inspecteurs de la BS2 l’arrêtèrent le 8 février 1944 ; son interrogatoire eut lieu dans les locaux des Brigades spéciales à la préfecture de police.
Incarcéré, livré aux Allemands, il comparut le 22 mai 1944 devant le tribunal du Gross Paris qui siégeait rue Boissy-d’Anglas (VIIIe arr.). Condamné à mort pour « actes de franc-tireur », il fut passé par les armes le 2 juin 1944 au Mont-Valérien. Son nom figure sur le monument aux morts du Square des martyrs au Plessis-Robinson, une rue de la ville porte le nom de Robert Duffour. Il fut homologué FTPF par le ministère des Anciens Combattants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article147613, notice DUFFOUR Robert, Jean, Frix par Daniel Grason, version mise en ligne le 2 juillet 2013, dernière modification le 7 mars 2017.

Par Daniel Grason

SOURCES : Arch. PPo., PCF carton 8, activité communiste pendant l’Occupation, PCF carton 16, rapports hebdomadaires sur l’activité communiste pendant l’Occupation. – DAVCC, Caen, Boîte 5 B VIII (Notes Thomas Pouty). – Site Internet Mémoire des Hommes. – Mémorial GenWeb. – État civil, Aignan.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément