CLOCHEPIN Philippe [Dictionnaire des anarchistes]

Par Rolf Dupuy

Né le 6 juillet 1955 à Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais) ; cheminot ; militant communiste libertaire de ORA et de l’OCL2.

Philippe Clochepin en 2014.
Philippe Clochepin en 2014.

Alors qu’il était lycéen à Boulogne-sur-Mer que Philippe Clochepin eut ses premiers contacts avec l’Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA). Intégré à l’organisation en 1974, il participait à la rédaction du bulletin local Voix libertaire (Boulogne-sur-Mer, au moins 4 numéros de janvier à septembre 1974). Ce bulletin, dont le premier numéro avait été tiré à 90 exemplaires (cf. Bulletin intérieur de l’ORA, mai 1974), puis à 300 exemplaires, était essentiellement diffusé sur les lycées de la région.
Puis, il fut un des co-rédacteurs avec notamment Eric Campot* du bulletin local Poing levé (Outreau, au moins 19 numéros, de septembre 1975 à novembre 1976) édité à 250 exemplaires par le groupe ORA-OCL et participait également au secrétariat des relations internationales (SARI) aux côtés de Jean Van Zaanen* et Christine Maynard, assurant notamment les contacts avec l’Angleterre et le Portugal. Il co-anime également l’organisation de deux galas Front Libertaire sur Boulogne-sur-Mer, qui ont réuni plus de 400 personnes dans la salle du Coliseum.
Philippe Clochepin participa également au journal de contre-information Le Cri du boulonnais (Boulogne-sur-Mer, 7 numéros de janvier 1977 à mars 1978) dont le directeur était Serge Denis et l’administrateur S. Zawieja. La rédaction de ce journal, diffusé de 400 à 600 exemplaires, était composé de cinq militants de l’OCL, trois membres du Parti socialiste unifié (PSU), 1 membre des Amis de la Terre et quelques libertaires inorganisés. Philippe Clochepin collabora notamment à un numéro dont le dossier était consacré aux Aciéries Paris-Outreau (APO) où son père travaillait.
Nommé cheminot à Amiens (Somme) pour deux ans, il y participait avec à la rédaction du bulletin cheminot Le Bénéfique (Dunkerque-Amiens, au moins 3 numéros, de janvier à mars 1979) dont le responsable était Michel Barbeillon*. Parallèlement il était l’un des animateurs de la Coordination libertaire Nord-Picardie (Boulogne-sur-Mer, Dunkerque, Amiens, Lille). Il participait également au bulletin interne Céhéne (Amiens, 1978-1979) publié par le Collectif national de l’OCL.
Nommé à Paris pour deux années, il adhérait alors à la CGT et militait au groupe OCL du 18ème arrondissement. Puis il était nommé à Sotteville-les-Rouen et s’établissait à Dieppe où entre 1984 et 1986 il anima avec des compagnons de la Fédération anarchiste un petit collectif libertaire. Cette même année 1986, lors de la longue grève cheminote où il était très impliqué, il fut l’un des animateurs du comité de grève dieppois.
Au début des années 1990 il quittait l’OCL. Membre actif du Comité unitaire des cheminots de Sotteville-les-Rouen lors de la grande grève de 1995, il fut l’un des animateurs des assemblées générales interprofessionnelles. Après avoir quitté la CGT, il ne rejoignit pas SUD rail. En 1997-1998 il fut le représentant des cheminots sottevillais à la coordination contre l’AMI, puis l’un des animateurs du Collectif pour le contrôle citoyen de l’OMC (CC-OMC) de Rouen qui avait pris la suite de la coordination contre l’AMI. Membre du groupe des Amis d’Alternative libertaire, il collaborait au journal Paroles libertaires (Rouen, au moins 9 numéros de 1998 à 2001).
Membre d’ATTAC à Dieppe, comité dans lequel il assure une liaison de solidarité avec le Chiapas (soirée culturelle, musique, films, interventions, vente de café zapatiste…).
Philippe Clochepin est également depuis la fin 2011 le principal rédacteur de la feuille d’information libertaire L’anarcaux 76 diffusé à plus de 1000 exemplaires. Il a également organisé des soirées à thèmes (Espagne de 1936, l’autogestion avec Charles Piaget intervenant, concert Serge Utgé Royo…) avec l’association Anar de Dieppe

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156187, notice CLOCHEPIN Philippe [Dictionnaire des anarchistes] par Rolf Dupuy, version mise en ligne le 13 mars 2014, dernière modification le 29 mai 2017.

Par Rolf Dupuy

Philippe Clochepin en 2014.
Philippe Clochepin en 2014.

SOURCES : R. Bianco, Un siècle de presse anarchiste, op. cit. — Notes D. Dupuy. — Témoignage de l’intéressé (février 2012).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément