DUCHMANN Henri ou Henry [Dictionnaire des anarchistes]

Par Marianne Enckell

Né le 17 juillet 1873 à Paris IVe arr., mort le 19 février 1923 à Paris XIIe arr. Employé de commerce, journaliste, collaborateur de la presse anarchiste.

Henri Duchmann (1894)
Henri Duchmann (1894)
Album Bertillon, 1894.

Fils d’un bimbelotier et d’une couturière, Henry Duchmann collabora à nombre de périodiques anarchistes (peut-être aussi sous le nom d’Henri Duchemin) : Harmonie, Marseille 1891-1893, Le Conscrit, Paris 1892, La Brochure, 5, Bruxelles vers 1893, Les Temps nouveaux, Régénération, Paris 1896-1908, Le Libertaire, Le Pétard, Paris 1904, La Tribune internationale, Paris 1904-5, L’Ordre puis Le Combat social puis L’Insurgé, Limoges 1905-1911, et donna contes ou nouvelles à La Révolution, Paris 1909.

Selon l’Album photographique des individus qui doivent être l’objet d’une surveillance spéciale aux frontières, il était "réfugié" à Genève en été 1894. On voit de lui une photo en jeune dandy.

En avril 1895, suite à la dénonciation d’un voisin qui avait pris une couveuse artificielle pour une machine infernale, il fut perquisitionné à Chatillon.

Il est surtout connu pour avoir, dans le Libertaire de février à juin 1904, lancé une grande salve d’attaques contre les féministes en général, et contre Nelly Roussel* en particulier. Cela lui valut des réponses mordantes, notamment du compagnon de Nelly Roussel, Henri Godet, et de plusieurs femmes.

Marié le 8 février 1900, il divorça le 8 juillet 1905. Il était réformé de l’armée en raison d’un diabète. De 1914 à 1922, il vécut à Saint-Etienne (Loire), avant de revenir à Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article156200, notice DUCHMANN Henri ou Henry [Dictionnaire des anarchistes] par Marianne Enckell, version mise en ligne le 12 mars 2014, dernière modification le 12 août 2020.

Par Marianne Enckell

Henri Duchmann (1894)
Henri Duchmann (1894)
Album Bertillon, 1894.

SOURCES : Journaux cités – Album photographique des individus qui doivent être l’objet d’une surveillance spéciale aux frontières, Paris : Imprimerie Chaix, 1894 ("Album Bertillon") — Elinor Accampo, Blessed Motherhood, Bitter Fruit : Nelly Roussel and the Politics of Female Pain in Third Republic France, Baltimore : Johns Hopkins University Press, 2006, pp. 65-67 et 260 — René Bianco, Un siècle…, op. cit. — Note de Rolf Dupuy. — Etat civil, Archives de Paris.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément