CHAMPOMMIER Adolphe [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Adolphe Champommier fut l’un des fondateurs de la Fédération des mineurs du Pas-de-Calais de tendance anarcho-syndicaliste. Ayant émigré aux États-Unis par suite d’une mise à l’index, il garda le contact avec ses anciens camarades. En août 1906, alors qu’il travaillait à Danville (Illinois), il écrivit à Benoît Broutchoux pour lui donner son avis sur les événements de France ; il joignait à sa lettre un article intitulé « La philantropie bourgeoise » et lui en promettait un autre, écrit avec Louis Prévost, sur le syndicalisme américain. Par le même courrier il s’abonnait à L’Action syndicale et transmettait à ce journal le produit d’une collecte effectuée à son profit parmi les anciens du Pas-de-Calais.

Membre de la société de secours mutuels La Fraternelle de Westville (Illinois), Adolphe Champommier fut en mai 1907 l’un des signataires d’un projet visant à solidariser toutes les sociétés de secours mutuels francophones existant aux États-Unis.

Présent à la réunion de fondation de la section socialiste de langue française de Westville, Adolphe Champommier y réclama « de l’action économique généralisée dans un grand centre d’action ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article161249, notice CHAMPOMMIER Adolphe [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 8 juillet 2014, dernière modification le 8 juillet 2014.

Par Michel Cordillot

SOURCES : L’Action syndicale, 19-26 août 1906 ; L’Union des travailleurs, 2 mai 1907, 4 juin 1908.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément