JUPPIER Claude [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis]

Par Michel Cordillot

Communiste icarien ; membre et responsable de l’URLF à Saint Louis ; solidaire avec les Communards vaincus.

Né à Bauné (Maine-et-Loire) le 7 février 1814 selon ses dires (non confirmés par l’état civil de cette commune), Claude Juppier était tailleur de pierres. Communiste icarien, il fut admis en 1847 parmi les cent cinquante premiers membres de la société chargée d’organiser le départ en Icarie. Il quitta la France pour les États-Unis le 2 novembre 1848 avec le premier Grand départ du Havre. Il était accompagné par son épouse Lucie (née vers 1829).

Non découragés par l’échec subi au Texas par les avant-gardes, ils partirent tous deux pour Nauvoo (Illinois) en mars 1849. Tout au long de l’année 1850, Juppier soutint Cabet contre ses opposants.

Une fille, prénommée Anne naquit cette même année en Icarie. Elle devait mourir le 6 août 1852 à l’âge de deux ans et demi, moins d’une semaine après que son père eut déposé sa demande de citoyenneté américaine (30 juillet 1852). En 1854, Claude Juppier et son épouse n’étaient plus membres de la colonie.

À l’automne 1856, Claude Juppier fut l’un des 76 anciens membres de la communauté signataires d’une pétition de soutien à l’opposition, dans laquelle étaient dénoncées les tendances « dominatrices [et] antidémocratiques » de Cabet.

En 1870, Juppier était l’un des responsables de la section de l’Union républicaine de langue française de Saint Louis (Missouri). Il signa à ce titre avec E. Boileau et Joseph Loiseau une motion de la section protestant contre l’assassinat de Victor Noir par le Prince Pierre Bonaparte. On retrouve encore son nom parmi les membres et sympathisants de la section française n° 14 de l’AIT qui versèrent de l’argent à la collecte organisée au bénéfice des réfugiés de la Commune de Paris.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article163603, notice JUPPIER Claude [Dictionnaire biographique du mouvement social francophone aux États-Unis] par Michel Cordillot, version mise en ligne le 4 septembre 2014, dernière modification le 18 février 2020.

Par Michel Cordillot

SOURCES : BN, Papiers Cabet, Nafr. 18 148, f. 209 ; Federal census 1850 ; Le Populaire, 1er juillet 1849 entre autres ; Nouvelles de Nauvoo, n°5, 12 octobre 1849 ; Naturalization Records, Hancock County, Ill. ; Revue icarienne, n° 1, octobre 1856 ; Bulletin de l’Union républicaine, 23 avril 1870 ; Le Socialiste, 20 janvier 1872 ; Notes de Robert Sutton et François Fourn.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément