ROUY Pierre

Par Philippe Lecler

Né le 21 octobre 1902 à Sedan (Ardennes), fusillé à Givonne (Ardennes) le 28 août 1944 ; industriel.

Pierre Rouy était fils de Ernest Rouy, fabricant de draps, et d’Eugénie Brachet, domiciliés à Sedan , sans profession.

ROUY Pierre,
né le 21 octobre 1902 à Sedan (Ardennes) d’Ernest Rouy, fabricant de draps, et d’Eugénie Brachet, domiciliés à Sedan. Il s’était marié le 21 novembre 1934 à Paris avec Pauline Marie Louise Sourdat. Industriel, président directeur de la « Société anonyme de Filature et de Tissage de Sedan » installé à Olly (Ardennes), dite usine du Warcan. En 1944, il avait été mis en confiance par les miliciens membres d’un groupe d’action de la Sipo-SD ayant créé un faux maquis, connu sous la dénomination de « Bande au Bossu » et commandé par le français Pierre-Mary Paoli. Croyant avoir à faire avec de vrais patriotes, il s’était dévoué, avec le maire de la commune, Alfred Lejeune, pour leur procurer l’aide dont ils avaient besoin. Le 28 août 1944, en fin de matinée, alors qu’ils quittaient le village d’Illy après avoir déjà assassiné huit personnes, les miliciens arrêtèrent leur véhicule à la hauteur de M. Rouy, qui se rendait à Sedan et stationnait sur le bord de la route de Givonne, sa moto étant tombé en panne. L’un d’eux sortit un revolver et abattit Pierre Rouy d’une balle dans la tête.
Son nom est inscrit sur la pierre du mémorial de Berthaucourt à Charleville-Mézières (Ardennes), ainsi que sur la plaque commémorative apposée à Illy-Olly en mémoire des hommes « lâchement assassinés le 28 août 1944 par les miliciens à la solde de l’ennemi ».

Voir : exécutés d’Illy-Olly et de Floing (Ardennes) par le « groupe d’action » de la Sipo-SD les 28 et 29 août 1944 : 19 personnes

SOURCES :
L’Ardennais du 6 au 8 juin 1946, du 28 août 1974, des 28 et 29 août 1984.
« Rapport du chef de centre de Floing, Marcel Léonard, sur la mort de trois patriotes », deux pages, non daté, non publié.
Philippe Lecler, Article 75. La collaboration et sa répression dans les Ardennes (1940-1948), Pole Position Communication, Douzy, 2002.
Jean Lyonnet, L’affaire Paoli, éditions Chassaing, Nevers, 1965.

Philippe Lecler

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article173748, notice ROUY Pierre par Philippe Lecler, version mise en ligne le 29 juin 2015, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Philippe Lecler

SOURCES : Notes de Philippe Lecler. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément