BRACAR Louis

Par Louis Botella, Claude Pennetier

Représentant de commerce ; secrétaire de l’Union départementale CGT du Lot-et-Garonne, puis syndicaliste Force ouvrière (FO) ; militant socialiste.

Militant socialiste et syndicaliste depuis 1912, Louis Bracar eut de 1940 à 1944, des responsabilités dans l’Union départementale CGT du Lot-et-Garonne et fut secrétaire de l’UD clandestine en 1943-1944. En 1946, on lui confia le secrétariat adjoint de l’Union départementale ; il présida le conseil des prud’hommes et remplit les fonctions de directeur de La Voix syndicale. Le Parti SFIO le présenta comme candidat aux élections législatives de novembre 1946.

Les 8 et 9 novembre 1947, il prit la parole lors de la conférence nationale des groupes FO, tenue à la Salle Lancry à Paris. Tout en ne prenant aucune responsabilité officielle, il figura parmi les fondateurs, le 3 janvier 1948, de l’UD FO du Lot-et-Garonne dont Denis Ginestet prit la tête. Louis Aurin devint secrétaire général de cette UD le 23 décembre de la même année

En décembre 1961 et en novembre 1977, il fut signalé comme étant, respectivement, président et président d’honneur de la Fédération FO des VRP.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article17754, notice BRACAR Louis par Louis Botella, Claude Pennetier, version mise en ligne le 20 octobre 2008, dernière modification le 26 janvier 2013.

Par Louis Botella, Claude Pennetier

SOURCES : Le Réveil socialiste, 1946. — 19 décembre 1947 : Force ouvrière, sous la direction de Denis Lefebvre, Bruno Leprince Éditeur, septembre 1997. — —Arch. Dép. Lot-et-Garonne, 1958 W 31. — Force Ouvrière,hebdomadaire de la CGT-FO, 6 décembre 1961, FO Hebdo, 30 novembre 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément