DURAND Jean

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

Né le 11 mars 1899 à Châteauneuf-la-Forêt (Haute-Vienne), exécuté sommairement le 17 juillet 1944 à Linards (Haute-Vienne) ; ouvrier papetier ; résistant FTPF.

Fils de Pierre Durand, alors âgé de 30 ans, et de Marie Peyrounaud, âgée de 22 ans, cultivateurs au Petit Bueix, à Châteauneuf-la-Forêt. Il se maria et était père de deux enfants.
Résistant FTPF, il appartenait au groupe des légaux de Châteauneuf sous le commandement de l’ingénieur Peinaud.
Le 17 juillet 1944, alors que débutaient les affrontements du Mont-Gargan, il fut capturé par les Allemands et la Milice puis fusillé à La Galy (ou La Gallie) sur la commune de Linards.
Il est inhumé au cimetière de Neuvic-Entier. Il obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur le monument aux morts de Châteauneuf-la-Forêt et, à Limoges, sur le monument commémoratif 1939-1945 du Jardin d’Orsay.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194929, notice DURAND Jean par Bernard Pommaret, Dominique Tantin, version mise en ligne le 28 août 2017, dernière modification le 16 septembre 2017.

Par Bernard Pommaret, Dominique Tantin

SOURCES : SHD-AVCC Caen 21 P 177845. — ADIRP 87. — ADHV 47J6. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — état civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément