MATEJCEK Josef

Né le 19 mars 1904 à Hadersdorf-Weidlingau, dans la banlieue de Vienne, Josef Matejcek, fils d’un pauvre cheminot, eut une enfance difficile. Après l’école primaire, il fréquenta une école secondaire technique. En 1920, il devint employé des chemins de fer fédéraux autrichiens et adhéra à l’Union syndicale pour la protection des droits des cheminots. Deux ans plus tard, il était délégué et, en 1925, fut élu président de l’exécutif de la section syndicale du réseau Vienne-Ouest. Il s’opposa résolument à l’administration des chemins de fer qui voulait le faire adhérer au Front patriotique créé par le gouvernement Dollfuss et, le 5 décembre 1933, il fut licencié. Après l’interdiction du syndicat, le 12 février 1934, il se consacra à la lutte clandestine en tant que président du district de Purkersdorf (banlieue de Vienne). Il fut arrêté en 1936, inculpé et condamné à deux mois de prison. Il travailla comme manœuvre dans le bâtiment jusqu’à sa réintégration dans les chemins de fer fédéraux.
En 1945, il collabora activement à la reconstitution du syndicat des cheminots et du Parti socialiste. On lui confia le poste de secrétaire général du syndicat en 1956 et il en fut élu président en 1962. Elu en 1959 député socialiste au « Nationalrat » (Conseil national), il y siégea jusqu’en 1965.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article197579, notice MATEJCEK Josef, version mise en ligne le 28 novembre 2017, dernière modification le 13 mars 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément