AMBLARD André

Par Louis Botella

Cheminot ; syndicaliste CGTU puis CGT des Pyrénées-Orientales

En septembre 1925, André Amblard, de Perpignan, figura sur la liste des candidats présentés par la CGTU lors de l’élection des délégués du personnel au sein de la

Commis principal en gare de Perpignan, André Amblard figura, en novembre 1927, sur la liste des candidats présentés par la CGT lors de l’élection des délégués au sein de cette même caisse de prévoyance.

_En juillet 1933, André Amblard fut élu à la commission administrative de l’Union des syndicats ouvriers [CGT] des Pyrénées-Orientales

S’agit-il du même militant ou d’un homonyme ?

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219400, notice AMBLARD André par Louis Botella, version mise en ligne le 18 octobre 2019, dernière modification le 9 octobre 2019.

Par Louis Botella

SOURCES : La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGTU] des travailleurs des chemins de fer, 15 septembre 1925. — La Tribune des cheminots, organe de la Fédération nationale [CGT] des travailleurs des chemins de fer, 15 novembre 1927 (Institut d’histoire sociale de la Fédération CGT des cheminots). — Le Peuple, organe quotidien du syndicalisme, 7 juillet 1933 (BNF-Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément