DONZEL Lucienne, Mélanie, née PETTI

Par Jean-Luc Marquer

Née le 13 septembre 1903 à Voreppe (Isère) ; tuée le 17 juillet 1944 à Voreppe ; cultivatrice ; victime civile

Lucienne, Mélanie Petti était la fille de Raphaël et d’Alexandrine, Constance Bressieux.
Elle avait épousé Georges Donzel. Ils habitaient au lieu-dit "le Bourg-Vieux" à Voreppe.
Elle était cultivatrice.

Le 17 juillet 1944, vers 17 heures, une colonne de miliciens et d’Allemands qui accompagnait un convoi de femmes, circulait sur la route nationale 75 fut attaquée par des maquisards entre les lieux-dits "Le Chevallon" et "Le Péage".
Lucienne Donzel, qui ramassait des haricots dans un champ situé à environ cent mètres de la route et du lieu de l’accrochage fut tuée d’une balle explosive tirée par un milicien.
L’abbé Gaillard, curé de Voreppe, qui observa l’attaque à la jumelle depuis un escarpement rocheux où il avait conduit un poste de maquisards est formel : Pour lui, les tireurs, des miliciens reconnaissables à leur uniforme, cédèrent à l’affolement et rispostèrent vers la montagne d’où venaient les tirs sans viser intentionnellement Lucienne Donzel.

Elle obtint la mention "Morte pour la France".

Le nom de Lucienne Donzel figure sur le monument aux morts de Voreppe.

voir : Voreppe

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article219535, notice DONZEL Lucienne, Mélanie, née PETTI par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 19 octobre 2019, dernière modification le 22 octobre 2019.

Par Jean-Luc Marquer

Sources : Arch. dép. Rhône, Mémorial de l’Oppression : 3808W 415 et 678 — Mémorial GenWeb — Etat civil

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément