NEVEU Jean.

Né vers 1811, marié et père de quatre enfants en 1851, vigneron habitant Saint-Léger-le-Petit (Cher), sa participation au rassemblement armé d’octobre 1851 dans le Val de Loire lui valut d’être condamné à 8 années de déportation à Lambessa.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article35516, notice NEVEU Jean. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 29 août 2017.

SOURCE : Arch. Nat., BB 30 399. — Note de M. Pigenet. — Jean-Claude FARCY, Rosine FRY, Poursuivis à la suite du coup d’Etat de décembre 1851, Centre Georges Chevrier - (Université de Bourgogne/CNRS), mis en ligne le 27 août 2013.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément