PEZERAT Charles, Just.

Dans la notice qui lui est consacrée par le Dictionnaire des parlementaires comme dans Le Conseil général et les Conseillers généraux de Saône-et-Loire, il est l’objet d’une confusion avec son père Philibert Pézerat*. C’est Charles, Just qui fut condamné par la commission mixte à la transportation (Algérie plus) pour avoir dirigé un groupe d’une vingtaine d’hommes dans l’intention d’investir Paray-le-Monial (Saône-et-Loire). La gendarmerie l’en empêcha.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36145, notice PEZERAT Charles, Just. , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Arch. Nat., BB 30 400. — Arch. Dép. Saône-et-Loire, M 122. — L. Lex et P. Siraud, Le Conseil général et les Conseillers généraux de Saône-et-Loire, Mâcon, 1888. — Note de A. Jeannet - P. Lévêque.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément