BAVRET François

Né le 20 octobre 1835 à Vezeux (Vezet ? Vereux ?) (Haute-Saône), demeurant à Paris ; chauffeur ; communard, mort en déportation.

François Bavret était marié et sans enfant. Sous la Commune de Paris, il appartint au 212e bataillon, d’abord comme sergent à la 1re compagnie de marche, et il alla, vers le 3 ou le 4 mai 1871, au fort de Vanves. Il prétendit être tombé malade le lendemain et être rentré à Paris ; élu lieutenant quand son bataillon revint de Vanves, il se trouvait, le 21 mai, à Passy et fut fait prisonnier.
Pendant son service militaire, il avait été condamné, le 23 décembre 1856, à trois mois de prison pour escroquerie. Le 13e conseil de guerre le condamna, le 27 novembre 1871, à la déportation simple et à la dégradation civique. Il mourut en déportation le 9 août 1878.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52137, notice BAVRET François , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 16 octobre 2018.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/755 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément