BAZIRE Armand, Louis

Né le 15 février 1853 à Paris et y demeurant ; serrurier en voitures ; communard.

Armand Bazire était célibataire. Il avait été condamné, le 10 avril 1867, à trois mois de prison pour vagabondage ; le 3 septembre 1867, à quatre mois pour vol ; le 17 avril 1868, à trois mois pour vagabondage ; le 11 septembre 1868, à trois mois et un an de surveillance pour vagabondage ; le 2 janvier 1869, à trois mois pour le même motif.
Incorporé, pendant le 1er Siège de Paris, au 154e bataillon de la Garde nationale, il continua après le 18 mars 1871, mais ne prit pas part aux combats de rue ; il avait travaillé « avec une certaine assiduité » chez son patron pendant la durée de l’insurrection.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article52173, notice BAZIRE Armand, Louis , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 17 octobre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/784.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément