BUTTON Émile ou BUTTON Antoine, ou BUTTON Henri, Joseph, dit Chaban Rémy, Ferdinand

Teinturier ; adhérent de l’AIT ; communard.

Il se disait né à Seyssinet-Pariset (Isère), en 1834, mais aucun acte de naissance ne lui est applicable en cette année. Une note sans date indique que Button Rémy est né le 4 septembre 1841. Enfin Riondel, député de l’Isère, demandait, en février 1879, la grâce de Button Théodore. Quoi qu’il en soit, Button était teinturier (est dit aussi peaussier) et appartenait à l’Internationale.
Il habitait, en 1871, 42, rue de Rébeval, à Paris, XIXe arr.
Durant la Commune de Paris, il fut directeur de la cartoucherie, avenue d’Orléans (XIVe arr.). Le 17e conseil de guerre le condamna par contumace, le 23 octobre 1872, à cinq ans de prison. Il se serait fait appeler alors Chaban. Il n’avait encouru auparavant aucune condamnation. « On a tout lieu de croire, dit un rapport de police, que Button n’est resté à ce poste que contraint par la force. »
Exilé à Bruxelles, il fit partie de la société de réfugiés « Les Solidaires ». Il fut gracié le 24 mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54343, notice BUTTON Émile ou BUTTON Antoine, ou BUTTON Henri, Joseph, dit Chaban Rémy, Ferdinand, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 9 janvier 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/854 B, n° 1322. — Arch. Min. Guerre, 17e conseil, n° 581. — Arch. PPo., listes de contumaces.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément