DAVOUST Charles

Né le 8 août 1824 à Nîmes (Gard) ; demeurant à Neuilly (Seine), rue des Poissonniers ; mercier ; communard.

Il était marié, sans enfant. Il ne prit aucune part à la Commune de Paris, dit-il, et fut seulement forcé de monter une garde, le 5 avril 1871, à la mairie de Neuilly ; mais le 30 mars, jour de la fédération du 35e bataillon et de sa soumission au Comité central, Charles Davoust aurait été meneur de l’insurrection, instigateur de la réunion où son ami A. Lévy défendit les principes de la Commune ; Charles Davoust fut lui-même délégué pour demander au conseil municipal la confirmation de la nomination du commandant dévoué à la Commune élu ce jour-là.
Le 17e conseil de guerre le condamna, le 15 janvier 1872, à un an de prison et dix ans de privation de ses droits civiques.
Il se pourrait qu’il y ait identité avec Davoust Charles, né à Nîmes (Gard) en 1823, ouvrier imprimeur sur étoffes à Paris, membre de la Société fraternelle de cette corporation vers 1850, qui aurait fait opposition au coup d’État les 4 et 5 décembre 1851.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56669, notice DAVOUST Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/733.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément