DOITEAU Édouard, François

Né le 5 avril 1827 à Alençon (Orne) ; terrassier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il avait subi, avant 1870, deux condamnations pour insoumission et une autre pour outrage envers un magistrat et un agent de la force publique. Il servit l’insurrection comme simple garde au 184e bataillon fédéré et fut fait prisonnier le 25 mai 1871.
Le 7e conseil de guerre le condamna, le 8 avril 1872, à la déportation simple ; il arriva à Nouméa le 5 novembre 1872. Sa peine lui fut remise le 15 janvier 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article57725, notice DOITEAU Édouard, François, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/839. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Note de Louis Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément