DUPUPET Alfred, Joseph

Né vers 1855 ; jeune sympathisant de la Commune de Paris.

Le 26 (ou le 30 ?) mai 1871, en compagnie d’élèves de l’école d’horlogerie, Alfred Dupupet parcourut les rues de Cluses (Haute-Savoie) en criant : Vive la Commune, À bas les Versaillais ! etc. (Voir Gandolphi).
Alfred Dupupet allégua comme excuse qu’il était ivre. Il avait de bons antécédents.
Le 15 juin 1871, le tribunal correctionnel de Bonneville le condamna à quinze jours de prison et 20 f d’amende.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58396, notice DUPUPET Alfred, Joseph, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 10 mai 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/726.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément