GERMAIN J.

Participant à la Commune de Lyon ; adhérent de l’AIT ?

Membre du Comité central du Salut de la France, dont la création fut décidée, le 17 septembre 1870, et, vraisemblablement, de l’Internationale lyonnaise. Il fut, le 25 septembre, l’un des signataires de l’Affiche rouge, émanation de ce Comité central, qui proposait dans son article Ier l’abolition de « la machine administrative et gouvernementale de l’État », et dans ses articles V et suivants l’instauration des Comités révolutionnaires « qui exerceront tous les pouvoirs sous le contrôle immédiat du peuple » (J. Guillaume, l’Internationale, t. II, pp. 94-95).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60284, notice GERMAIN J., version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 15 juillet 2019.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément