GILLOT

Communard, probablement fusillé au cours de la Semaine sanglante.

Ingénieur des Mines aux Forges de la Chaussade, à Guérigny (Nièvre), « que l’on a retrouvé dans l’insurrection parisienne à la chute de laquelle il a été fusillé, dit-on ». La Tribune nivernaise avait patronné sa candidature au Comité républicain qui s’était créé à l’occasion des élections générales qui devaient avoir lieu en octobre 1870.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article60391, notice GILLOT, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 juillet 2019.

SOURCE : Arch. Nat., C 2882 (Nièvre : lettre du directeur des Forges de la Chaussade au premier Président de la Cour d’appel de Bourges, 26 juillet 1871).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément