LECAMP Louis, Athanase

Né le 22 juin 1822 à Craonne (Aisne) ; il demeurait à Paris ; courtier en vins ; communard.

Il était le fils de Louis Lecamp, frère de Joseph, Barthélemy ; marié, père de cinq enfants. Il avait été condamné le 27 octobre 1848 à Reims à huit jours de prison et 50 F d’amende pour coups et blessures, le 28 mai 1849 par la cour d’assises de la Marne à six mois de prison et 3 000 F d’amende pour excitation à la haine des citoyens, et, après faillite le 9 juillet 1870 à Paris, condamné, le 11 février 1873, à Paris, à quinze jours de prison pour banqueroute simple.

Pendant le Siège il était sergent-major à la 2e compagnie du 238e bataillon de la Garde nationale ; le 18 ou le 19 mars 1871, avec une dizaine d’insurgés, il prit possession de la mairie du XVIIe arr. ; ils versèrent 2 000 F dans la caisse municipale (somme accordée à l’arrondissement par le Comité central installé à l’Hôtel-de-Ville). Début avril, ces personnes composèrent la commission municipale du XVIIe arr. Lecamp était délégué à la commission militaire et chargé des enrôlements. Le frère de Lecamp « a joué un rôle dans l’administration de la Commune ». On parla de « certaines révélations qu’il a faites sur quelques-uns de ses complices et qui ont pu être utiles à la justice ».
Il fut condamné le 15 décembre 1873 par le 3e conseil de guerre à cinq ans de réclusion ; le 28 février 1875, écrivant une lettre au Président de la République, il faisait suivre sa signature des trois points maçonniques — Voir E. Thirifocq.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63673, notice LECAMP Louis, Athanase, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 janvier 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/799, n° 773.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément