POURTANON Jean

Né le 12 février 1827 à Chateler (Creuse) — Chatelus (?) ; maçon ; communard.

Célibataire, il vivait en concubinage. Il avait été condamné en 1860 à six jours de prison pour coups, et en 1865 à quinze jours de prison pour outrage public à la pudeur.
Pendant le 1er Siège et la Commune de Paris, il fut simple garde au 166e bataillon ; il cessa de combattre le 24 mai 1871 ; on l’arrêta le 8 juillet.
Condamné, le 27 décembre 1871, par le 16e conseil de guerre, à dix ans de détention et à la privation des droits civiques, il obtint une remise de quatre ans le 22 novembre 1875, puis d’un an le 24 juillet 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article68905, notice POURTANON Jean, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 6 mai 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/787.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément