AMET Hubert

Par Jacques Girault

Né le 14 juillet 1932 à Deyvillers (Vosges) ; professeur d’enseignement général ; militant communiste des Vosges.

Fils d’un directeur commercial de droite puis gaulliste et d’une brodeuse, Hubert Amet obtint trois certificats de licence en français et en histoire à la Faculté des Lettres de Nancy (Meurthe-et-Moselle). Il effectua son service militaire comme sergent (1953-1956) dans l’infanterie dans les Alpes puis en Algérie. Il se maria en août 1957 à Gérardmer (Vosges), avec une catholique favorable aux idées de Témoignage chrétien. Le couple eut trois enfants et divorça en 1973. Il enseignait comme professeur d’enseignement général à Épinal (Vosges) au milieu des années 1960.
Amet adhéra au Parti communiste français à la cellule du lycée Poincaré à Nancy (Meurthe-et-Moselle) en 1951. Secrétaire de la section communiste d’Épinal depuis 1964, il fut nommé au comité de la fédération communiste en 1965. Responsable de la diffusion de l’Humanité à partir de 1966, il ne fut pas réélu par la conférence fédérale d’avril 1968.
Après avoir été membre du Syndicat national de l’enseignement secondaire (1957-1960), délégué du personnel au conseil intérieur du lycée, Amet rejoignit le Syndicat national des instituteurs en 1960.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10001, notice AMET Hubert par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 18 janvier 2010.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément