AMICO Georges

Par Jean Sagnes

Né le 8 février 1892 à Poitiers (Vienne) ; ouvrier du bâtiment puis commerçant ; militant communiste de Montpellier (Hérault).

Archives familiales, cliché transmis par Michel Tali

Fils de musiciens ambulants, de passage à Poitiers, Georges Amico se maria à Montpellier (Hérault). Il fut, durant de longues années militant socialiste puis communiste de Montpellier (Hérault). D’abord ouvrier du Bâtiment, il milita en 1920 pour l’adhésion du Parti socialiste à la IIIe Internationale. Militant obscur et dévoué du Parti communiste, Georges Amico fut souvent candidat de ce parti aux élections municipales à Montpellier. Le 1er août 1929, lors de la manifestation contre la guerre, il fut arrêté et inculpé.
Dans les années 1929-1939, il était petit commerçant à Montpellier en même temps que secrétaire du Cercle d’études populaires, organisation du PCF. Dès octobre 1939, il travailla à l’imprimerie clandestine du Parti communiste de l’Hérault. En décembre 1940, Georges Amico fut interné par le gouvernement de Vichy. Relâché, il entra à nouveau dans la clandestinité, participant, avec sa femme Joséphine, décédée le 6
mars 1977, à la Résistance.
Après la Libération, Georges Amico demeura longtemps diffuseur de la presse communiste. Seul l’âge interrompit son activité.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10013, notice AMICO Georges par Jean Sagnes, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 28 juin 2019.

Par Jean Sagnes

Archives familiales, cliché transmis par Michel Tali
Georges Amico au camp de Saint-Paul-d’Eyjeaux, Archives familiales, cliché transmis par Michel Tali.

SOURCES : Arch. Dép. Hérault, 9 M 400. — Le Petit Méridional, 2 et 3 août 1929. — Le Travailleur du Languedoc, 1939. — Les Communistes de l’Hérault dans la Résistance, s.d.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément