BILLAUD-VARENNE Louis

Par Antoine Olivesi

Né le 5 avril 1883 à Marseille (Bouches-du-Rhône), fils d’une lingère, Louis Billaud était ouvrier bijoutier à Marseille avant 1914. Il travaillait chez un bijoutier de la Canebière et exploitait aussi une petite épicerie à son domicile, à La Capelette, avec sa femme. Il était père de trois enfants.

Délégué par les bijoutiers à l’UCSO en 1909, il entra au conseil d’administration en 1911 et devint secrétaire de la commission du cours professionnel de la Bourse du Travail de Marseille. Il fut également membre du conseil d’administration de L’Ouvrier syndiqué, puis trésorier de l’UD-CGT lors du congrès constitutif de cette dernière en mai 1913. Il ne l’était plus en août 1914, mais faisait alors partie de la commission du conseil judiciaire.

Classé comme « syndicaliste à tendances révolutionnaires », Billaud-Varenne fut membre d’un comité bipartite, avec la SFIO, contre la loi de trois ans en 1913. Il y représentait la CGT.

Il écrivit plusieurs articles dans L’Ouvrier syndiqué.

Marié à Marseille (Bouches-du-Rhône) le 14 mai 1903, il mourut à Fontenay-aux-Roses (Hauts-de-Seine) le 6 novembre 1972.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article100139, notice BILLAUD-VARENNE Louis par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 8 décembre 2022.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Nat. F7/13567. — Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, M 6/3412, notice confidentielle du 1er février 1912. — L’Ouvrier syndiqué, 15 mai 1909, 22 septembre 1911, 23 juillet et 15 août 1912, 15 mars 1913, 1er août 1914. — Le Petit Provençal, 14 mai 1913.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément