BLANC

Par Antoine Olivesi

Il était membre du conseil fédéral élargi du Parti communiste dans les Bouches-du-Rhône, en septembre 1923, après la scission survenue à l’intérieur du parti au congrès de Miramas. Il peut s’agir de Blanc Claude ou de Blanc Isidore. Par ailleurs un nommé Blanc, plombier, était en 1935, secrétaire du dixième rayon de Marseille et fut candidat la même année, dans la 5e section de cette ville, aux élections municipales sur la liste communiste. Il obtint 3 680 voix sur 34 799 électeurs inscrits. Il s’agit, cette fois, très vraisemblablement, d’Étienne Blanc.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article100301, notice BLANC par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 28 septembre 2021.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, V M 2/283. — D. Moulinard, Le Parti communiste à Marseille... op. cit. — Supplément quotidien de l’Humanité, septembre 1923. — Le Petit Provençal, 30 avril, 5 et 6 mai 1935.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément