ANCIAUX Louis

Par Henri Manceau

Syndicaliste CGT puis FO et militant socialiste des Ardennes, secrétaire du syndicat des ardoisiers de Fumay (Ardennes).

En 1926, les ardoisiers de Fumay n’étaient pas encore confédérés. En 1928, Louis Anciaux appartenait à la commission exécutive de l’UD-CGT. À partir de 1934, il mena une lutte sévère contre les Croix de feu, et cela avec les communistes. Au congrès départemental CGT du 6 mai 1934, il déclara que les camarades de la CGT « font bon ménage avec les communistes ». Il fut le seul avec Génon*, à désirer la fusion. Il était toujours en novembre 1935, favorable à l’unité.

Louis Anciaux adhéra à la CGT-FO en 1948. Il militait encore en 1968.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10040, notice ANCIAUX Louis par Henri Manceau, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 28 décembre 2008.

Par Henri Manceau

SOURCE : Arch. UD-CGT des Ardennes, congrès (imprimés).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément