BLANCHET Rosa

Téléphoniste ; militante du Parti communiste à Paris.

Adhérente du PC dans le IXe arr. de Paris, membre du comité fédéral communiste de la Seine, Rosa Blanchet participa en février 1922 à la souscription qui permit l’édition de la brochure de Fernand Loriot, Un an après Tours.
Le 30 mars 1922, Rosa Blanchet était l’une des oratrices d’une réunion publique du PC à Athis-Mons (Seine-et-Oise) dans le cadre d’une « tournée féministe ». Le 25 mai 1922, elle signait dans l’Humanité un article pour « l’assistance à la Russie affamée ».
Rosa Blanchet signa la déclaration de la « gauche » du parti en octobre 1922 (voir Joseph Boyet).

Elle était téléphoniste à l’Humanité en mai 1928.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article100434, notice BLANCHET Rosa, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 17 novembre 2020.

SOURCES : I.M.Th., bobine 302. — Bulletin communiste, 5 octobre 1922. — l’Humanité, 4 septembre 1922, p. 2. — Notes de Julien Chuzeville.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément