ANDRÉ Constantin

Par Guy Haudebourg

Né le 13 février 1895 à Papeete (Tahiti), mort en déportation le 5 décembre 1943 à Buchenwald (Allemagne) ; magasinier-pontonnier ; militant syndicaliste CGT de Loire-Inférieure [Loire-Atlantique] ; militant communiste ; résistant.

AD44 (4M1851)

Militant syndicaliste et communiste à Saint-Nazaire (Loire-Inférieure) avant-guerre, Constantin André participa dès 1940 à la propagande communiste dans cette commune. Arrêté le 24 juillet 1941 pour avoir distribué des tracts communistes, il fut interné à Châteaubriant (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) le 6 août. Libéré le 20 avril 1942 alors que les autorités vidaient le camp et préparaient le transfert des prisonniers à Voves (Indre-et-Loire), Constantin André fut de nouveau arrêté le 11 août 1943 pour faits de résistance puis déporté, le 28 octobre 1943 au camp de Buchenwald (Allemagne) où il mourut.
Une cellule du PCF de Saint-Brévin (Loire-Atlantique) portait son nom.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10050, notice ANDRÉ Constantin par Guy Haudebourg, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 11 décembre 2019.

Par Guy Haudebourg

AD44 (4M1851)

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique, 11W485, 43W19, 270W488, 270W492. — Clarté, 1945-1949. — Maxime, Raconte camarade. — Guy Haudebourg, Le PCF en Loire-Inférieure à la Libération (1944-1947), mémoire de maîtrise d’Histoire, université de Nantes, 1987. — La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, Le Livre Mémorial... op.cit. — Note de Jean-Pierre Besse et de Thomas Ginsburger.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément