ANDRIEUX Pierre

Par Vincent Flauraud

Candidat socialiste aux élections cantonales dans le Cantal.

Pierre Andrieux représenta la SFIO dans le canton d’Aurillac-Sud (Cantal) aux élections cantonales d’octobre 1951. Il aurait pu succéder ainsi au maire socialiste de la ville, Henri Tricot, conseiller sortant qui ne se représentait pas. C’est pourtant Antony Joly, ancien maire sous le régime de Vichy, qui l’emporta dès le premier tour (61,4 %), annonçant déjà la victoire de la droite aux élections municipales suivantes. Le recul de la SFIO était marqué : 15,1 % des voix (contre 36,6 % en 1945), moins que le communiste Jean Jaulhac (18,7 %). Ce recul n’était pas isolé, puisque les socialistes perdirent trois cantons lors de ces élections.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10082, notice ANDRIEUX Pierre par Vincent Flauraud, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 27 avril 2021.

Par Vincent Flauraud

SOURCES : La Voix du Cantal, 13 octobre 1951.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément