BONNAURE

En vue de la préparation des élections législatives, Roger Rieu, ancien secrétaire fédéral réunit, le 3 avril 1924, au siège du PC de Bordeaux (Gironde) les militants susceptibles de prendre la parole au cours de la campagne électorale. Aucun volontaire ne se manifesta et Bonnaure, pressenti, entre autres, refusa. Rieu déclara que le conseil fédéral examinerait cas par cas et demanderait l’exclusion si les excuses présentées n’étaient pas reconnues valables (voir Rieu Roger). Il s’agit vraisemblablement de Bonnaure Léon, Albert, né le 8 décembre 1901 à Nîmes (Gard), domicilié à Bordeaux, signalé par la police comme communiste en 1924.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article100976, notice BONNAURE, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 17 novembre 2021.

SOURCE : Arch. Nat. F7/12988.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément