ANGER André

Par Jean Battut

Né le 17 février 1929 à Paris (XIIIe arr.) ; instituteur ; responsable du SNI dans la Nièvre.

Pupille de l’Assistance publique de la Seine, André Anger fut élevé par une famille d’accueil à Limanton (Nièvre) dont le mari exerçait la profession de bûcheron. Interne au cours complémentaire de Corbigny, il entra à l’École normale d’instituteurs d’Auxerre (promotion de la Nièvre) en 1946 et fut reçu au baccalauréat (sciences expérimentales) en 1950.
Marié avec une institutrice en septembre 1952 à Nevers, père de deux enfants, André Anger exerça successivement à Château-Chinon (1951-1952), Moulins-Engilbert (1953), Dommartin (1953-1967) où il fut aussi secrétaire de mairie, puis Nevers (école Victor Hugo, 1967-1970, puis directeur de l’école Lucette Saillé jusqu’en 1975). Il fut alors détaché auprès de la ville de Nevers comme chargé de l’administration, « de l’animation pédagogique et de l’action éducative par la diététique dans les restaurants d’enfants » jusqu’à sa retraite en 1984. Il participa dans ces nouvelles fonctions, en liaison avec le maire adjoint et les services techniques municipaux, à la création d’une cuisine centrale, à la modernisation des restaurants scolaires et à la gestion partielle du personnel.
Anger, militant du Syndicat national des instituteurs (tendance « autonome » puis « Unité, indépendance, démocratie »), siégea au conseil syndical de la section départementale de 1953 à 1967, chargé comme Secrétaire adjoint des affaires corporatives. Membre de la Commission administrative paritaire départementale (1965-1973), du Comité technique paritaire, il participa à la commission exécutive de la section départementale de la Fédération de l’éducation nationale (1960-1970).
Anger milita aussi dans diverses organisations : vice-président de la section départementale de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale, trésorier départemental de la Fédération des conseils de parents d’élèves après 1968, conseil départemental de la Fédération des œuvres laïques, trésorier de la Prévention Mutuelle assurance des instituteurs de France (1965), trésorier de la Jeunesse au Plein air, administrateur des Pupilles de l’enseignement public depuis 1972. En outre, il présida l’amicale du jumelage Nevers-Lund (Suède) de 1987 à 1999, fut le trésorier du comité de coordination des neuf villes jumelées avec Nevers (1995-1998). Depuis 1999, il était le trésorier de l’association des Amis du Musée nivernais de l’Éducation.
Anger, adhérent au Parti socialiste depuis 1984, eut une activité militante jusqu’en 1998.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10099, notice ANGER André par Jean Battut, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 19 décembre 2017.

Par Jean Battut

SOURCES : Presse syndicale. — Renseignements fournis par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément