BONNET Jean

Militant socialiste au Maroc, comptable à Casablanca, J. Bonnet quitta fin 1933 le Parti socialiste avec Le Nabec, chef de file des « néos ». Il fut élu en avril 1934 au conseil fédéral du Parti socialiste de France (Fédération marocaine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101062, notice BONNET Jean, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 18 novembre 2021.
rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément