BONNET Paul

Né le 17 mai 1863 à Paris (XIIe arr.) ; marbrier. Mlitant socialiste de la Seine.

Fils d’un marbrier et d’une couturière, marbrier lui-même, militant socialiste de la Seine dès avant la Première Guerre mondiale jusqu’à ses lendemains, Paul Bonnet appartenait à la 12e section parisienne du Parti SFIO. De 1911 à 1918 il siégea à la commission de contrôle du Parti (majoritaire de 1915 à 1918) et il y fut encore élu en décembre 1920. Il semble que ce soit ce Bonnet qui fut délégué de la Seine au congrès national de la SFIO à Lyon (1912). Il avait signé la lettre à la CAP contre l’adhésion à la IIIe internationale (27 juillet 1920) et la notion Blum aux approches du congrès de Tours (décembre 1920). Il fut élu à la commission de contrôle du Parti socialiste SFIO à l’issue du congrès.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101073, notice BONNET Paul, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 18 novembre 2021.

SOURCES : Compte rendu sténographique du congrès de Lyon. — Le congrès de Tours : édition critique, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément