BONNET Pierre

Militant socialiste de Saint-Girons (Ariège), P. Bonnet adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920). Conseiller municipal sortant, il s’était présenté aux élections municipales de décembre 1919. Bonnet fut gérant du Travailleur socialiste, organe du groupe socialiste puis communiste de Saint-Girons, du numéro 1 (10 mai 1919) au n° 102 (25 juin 1921). Le journal disparut pendant deux ans ; il en était encore gérant lors de l’éphémère republication du 2 septembre au 26 novembre 1923 et lors de la réapparition sous le titre Le Travailleur communiste, du 13 avril au 25 mai 1924. Il quitta vraisemblablement le PC l’année suivante, car Platon Gauvin affirmait dans La Voix des Travailleurs du 23 juillet 1932, qu’il n’y avait plus, en 1925, qu’un seul adhérent communiste à Saint-Girons.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101075, notice BONNET Pierre, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 18 novembre 2021.

SOURCES : Journaux cités dans la biographie.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément