BONNEVILLE Jules

Né le 27 septembre 1897 à Paris, XIVe arr. ; mort le 22 avril 1953 à Nanterre (Seine). Ouvrier métallurgiste (fraiseur), J. Bonneville demeurait 46, rue Greuze à Nanterre.

Militant du Parti communiste, membre du 15e rayon (Puteaux-Suresnes-Nanterre-Colombe-La Garenne-Colombe-Neuilly), J. Bonneville dirigeait en 1926 le comité de chômeurs de Nanterre. Il fut exclu avec quelques autres militants lors de la conférence de rayon tenue en 1929 pour divergences trotskystes.

Les exclus fondèrent le « Groupe oppositionnel du 15e rayon » qui resta autonome pendant quatre ans. À la suite de regroupements d’oppositionnels, ils militèrent à partir de juin 1933 à la « Fraction de la Gauche communiste » (journal Le Communiste) puis à « L’Union communiste », 10, rue de Juillet, Paris, XXe arr. (journal puis revue L’Internationale) à partir du 2 juillet 1933.

Tout en poursuivant son activité à l’Union communiste et à la section des coopérateurs de Nanterre, J. Bonneville militait au syndicat de la Société française Radiotechnique de Levallois-Perret où il travaillait et qui comptait plusieurs centaines d’ouvriers et d’employés. C’est ainsi que pendant la grève de juin 1936, il fut élu délégué général et le resta jusqu’à la guerre. En 1938, en vue du congrès confédéral de Nantes, les Cercles syndicalistes « Lutte de classe » rédigèrent une motion qui fut adoptée par la section syndicale de Bonneville, motion qui devint au congrès la motion G. Serret qui en fut le rapporteur mais ne recueillit qu’un nombre infime de voix (121 sur un total de 25.204).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101085, notice BONNEVILLE Jules , version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

SOURCES : Souvenirs de Gaston Davoust. — Notes de M. Dreyfus et L. Bonnel.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément