BONTEMPS Jean

Employé de commerce ; militant communiste de Saint-Etienne (Loire) ; syndicaliste CGTU.

Employé de commerce, à la coopérative de l’« Union des Travailleurs », militant syndicaliste unitaire et communiste de la Loire, trésorier de la cellule du quartier de Montaud, à Saint-Étienne (Loire), en 1929 (voir Abrial, secrétaire) Bontemps fut candidat du Parti communiste aux élections municipales de mai 1929, à Saint-Étienne. Il succéda ce même mois à Cornillon au secrétariat de la cellule, Cornillon ayant lui-même succédé à Abrial.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101126, notice BONTEMPS Jean, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 24 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Nat. F7/13 116, rapport du 5 mars 1929.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément