BORIE Étienne, Émile

Né le 28 mars 1883 à Strenquels (Lot), marié, père d’un enfant, domicilié depuis 1921, 3, rue des Haudriettes à Paris, IIIe arr., Étienne Borie était ouvrier monteur des Postes et télégraphes. Sa femme travaillait dans la même administration. Il devint le 13 mars 1926 trésorier du syndicat CGTU des ouvriers et ouvrières des PTT de Seine et Seine-et-Oise. Délégué au congrès national de la Grange-aux-Belles les 4-5 juillet 1925, il entra à la commission de contrôle de l’Union des syndicats unitaires de la région parisienne à l’issue du IIIe congrès (19-20 février 1927).

Borie militait au sous-rayon communiste du IIIe arr. (rattaché au 3e rayon de la région parisienne) et au Comité de vigilance antifasciste local.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101214, notice BORIE Étienne, Émile, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

SOURCES : Arch. PPo. 300. — Bulletin officiel de l’Union, avril 1927.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément