ANTKOWIAK François (ou ANTKOVIAK)

Par Alain Petit

Né le 8 septembre 1920 à Lubiatowo (Pologne), fusillé le 26 septembre 1942 à Arras (Pas-de-Calais) ; aide-mineur à la fosse 5 des mines d’Ostricourt ; militant communiste, FTPF.

Fils de Valentin et Edwiga Szymanski, François Antkowiak était domicilié à Carvin-Libercourt (Pas-de-Calais). Il était célibataire et de nationalité polonaise au moment de la Seconde Guerre mondiale. Arrêté une première fois le 16 février 1941 par la gendarmerie française, recruté dans l’organisation illégale du Parti communiste en juin 1942, François Antkowiak fit partie du groupe très actif de Tadeuz Lapinski. Il participa entre autres à la tentative d’attentat contre un chef porion et, comme les autres membres du groupe, il hébergea des clandestins en fuite. Arrêté le 7 juillet 1942, François Antkowiak fut remis aux autorités allemandes qui le condamnèrent à mort pour « menées bolchevistes et port d’arme non autorisé ». François Antkowiak fut exécuté le 26 septembre 1942 à Arras avec tous les membres de son groupe : Thadée Lapinski, Czeslaw Fiolka et Thomas Wasiela.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article10143, notice ANTKOWIAK François (ou ANTKOVIAK) par Alain Petit, version mise en ligne le 10 octobre 2008, dernière modification le 16 mars 2020.

Par Alain Petit

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII, dossier 3 (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Pas-de-Calais, M. 5022/1, 1 Z 677.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément