BOUJARD François, Louis, Michel dit Frank

Par Claude Pennetier

Né le 6 février 1903 à Féternes (Haute-Savoie), abattu par la Milice le 9 mars 1944 à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) ; garçon de restaurant dans la marine marchande ; communiste ; chargé de mission de l’Internationale syndicale rouge ; résistant FTPF.

Frank Boujard
Frank Boujard

Fils de Frédéric Boujard, cultivateur, et de Marie Eugénie Echernier, ménagère, aîné de six enfants dont Louis Boujard et Henri Boujard, Frank Boujard, élevé dans une famille très pauvre, fit un apprentissage de restauration et entra dans la marine marchande comme garçon de restaurant. Il adhéra au Parti communiste en 1925. Il fut envoyé par l’ISR (Internationale syndicale rouge) au Mexique et à New York pour travailler chez les marins et dockers. Il y rencontra sa compagne, Dora. Un temps emprisonné, chassé par le FBI, il revint en France où il eut des responsabilités à la fédération CGTU des dockers. Il participa à la Compagnie France-Navigation pendant la guerre d’Espagne. Son frère Louis mourut en Espagne en 1937.

Mobilisé en 1939 au 189e BAF (Bataillon alpin de forteresse) à Abondance, il fut accusé de propagande défaitiste, arrêté et condamné à cinq ans de prison. Évadé en 1941, il rejoignit la Résistance au sein du mouvement Combat et fut un agent de la BCRA. À son retour en Haute-Savoie à l’été 1943, il rejoignit le FTP et leur fit bénéficier des parachutages destinés à l’AS. Chef du 1er bataillon FTP après le mort de Maurice Flandin-Granget, il fut abattu par la milice au hameau du Noyer, commune d’Allinges (à Thonon-les-Bains d’après l’état civil).
François Boujard a reçu la mention « Mort pour la France ». Après Louis*, capitaine dans les Brigades Internationales tombé près de Madrid le 11 octobre 1937, après Henri* fusillé à Lyon le 14 février 1944, Frank est le troisième frère Boujard à sacrifier sa vie pour la liberté.



Brigadistes fusillés pendant l’Occupation
http://chs.huma-num.fr/exhibits/sho...

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101582, notice BOUJARD François, Louis, Michel dit Frank par Claude Pennetier, version mise en ligne le 19 juin 2018, dernière modification le 19 juillet 2020.

Par Claude Pennetier

Frank Boujard
Frank Boujard

SOURCE : Francis Pornon, Le Beau Frank. La vie aventureuse d’un homme de l’Internationale, Le Temps des Cerises, 1996, 240 p. — 1939-1945. Le Chablais dans la tourmente, ANACR Chablais, 2012. — RGASPI, 495 270 9094, Moscou, pas encore consulté. — Michel Germain, Haute-Savoie Rebelle et martyre, Mémorial de la Seconde guerre mondiale en Haute-Savoie, La Fontaine de Siloé, 2009. —État civil.

Version imprimable Signaler un complément