BOULET Pierre, Léon

Par Claude Pennetier

Né le 18 janvier 1892 au Creusot (Saône-et-Loire), fils d’un chauffeur et d’une ménagère, Pierre Boulet, ajusteur mécanicien (chez Sulze et chez Naulin), fut élu conseiller municipal communiste de Villetaneuse (Seine) le 5 mai 1929, 10e sur 16. Il suivit le maire, Jules Lauze*, dans la dissidence, à la fin de l’année 1929, et, conserva son mandat avec la municipalité sortante le 29 novembre 1931, 7e sur 16. Réélu le 5 mai 1935, 6e sur 21, sur la liste de Lauze et Émile Maurel, il devint maire adjoint. La préfecture de la Seine le qualifiait de « socialiste SFIO » en 1939. Il était toujours troisième adjoint au moment où la préfecture fit un état des élus non présents à leur poste en date du 15 juin 1940. La préfecture le révoqua.

Pierre Boulet participa à la Résistance. Il fut vice-président de la délégation spéciale mise en place le 4 novembre 1944 au titre du mouvement Libération.

Marié le 7 juin 1919 à Saint-Denis (Seine) avec une cartonnière puis lisseuse, native de Villetaneuse, toujours domicilié à Villetaneuse, il mourut le 12 août 1980 à Saint-Denis. Il avait un fils, tourneur sur métaux et une fille, nés à Saint-Denis.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101636, notice BOULET Pierre, Léon par Claude Pennetier, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Arch. Dép. Seine, DM3 ; Versement 10451/76/1 et listes électorales. — L’Émancipation, n° spécial, mai 1929. — Etat civil du Creusot et de Saint-Denis.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément