BOURGEOIS Roger Alfred

Par Gilles Pichavant

Né le 3 septembre 1907 à Paris (XXe), maçon à Rouen (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; secrétaire de la section des maçons du syndicat unitaire du Bâtiment de Rouen ; Conseiller Prud’homme de Darnétal (Seine-Inférieure), déchu en 1941 ; communiste.

En 1931, d’après la police, Robert Bourgeois était membre des jeunesses communistes, et de la section rouennaise de la garde antifasciste. D’après elle, il était chef du secteur N°1, 1ère vingtaine, 1ère équipe de Rouen. Il fut considéré comme un agitateur dangereux au cours des manifestations politiques ou à la suite de grèves. Il habitait avec son frère Georges Bourgeois, 10 rue Sœur Marie Ernestine à Rouen.

Vers 1933, alors qu’il était secrétaire de la section des maçons du syndicat unitaire du Bâtiment de Rouen (Seine-Inférieure), il succéda à son frère à la direction du syndicat. En 1935, Lucien Coudray lui succéda à son tour.

En 1935, il fut candidat communiste à Darnétal aux élections municipales, où il habitait 6 rue Sadi carnot. Il prit une part active aux grèves de 1936 et de 1937.

Pour n’avoir pas répudié publiquement et catégoriquement toute adhésion au parti communiste et toute participation interdite par le décret du 26 septembre 1939, il fut déchu de son mandat de conseiller prud’homme par arrêté en date du 22 février 1941, en même temps que un autre conseiller prud’homme de Darnétal : Fernand Campard ; d’autres conseillers prud’hommes de Rouen : Paul Boufflet, Hélène Caudron, Maurice Jeanne, Abel Poirson, Roger Sporry, et Georges Bourgois ; d’Elbeuf : Georges Mesnil ; du Havre : Oscar Laudéa, et Hervé Guyader ; de Fécamp : Suzanne Roze ; de Bolbec : Joseph-Hilaire Deneuve et Ernest Delcourt..

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101786, notice BOURGEOIS Roger Alfred par Gilles Pichavant, version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 18 août 2014.

Par Gilles Pichavant

SOURCE : Arch. Dép. de Seine-Maritime, cote 1M305, et 1M 313.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément