BOURROUSSE Édouard

Le 7 avril 1927, les syndicats autonomes de Bordeaux (Gironde) se réunirent pour former une nouvelle union syndicaliste révolutionnaire qui adhèrerait à la 3e CGT concurrente à la fois de la CGTU et de la CGT réformiste. Au cours de la réunion qui groupait une vingtaine de personnes, la dissolution des syndicats autonomes et la fondation d’une union des syndicats révolutionnaires furent décidées. Le bureau du nouveau groupement était formé de cinq membres dont Édouard Bourrousse, électricien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article101907, notice BOURROUSSE Édouard , version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 3 novembre 2010.

SOURCE : Arch. Nat. F7/12989.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément