BOYER Philibert

Militant des Jeunesses communistes d’Ivry-sur-Seine (Seine), Philibert Boyer fut arrêté le 11 juillet 1931 alors qu’il vendait L’Avant-Garde avec André Hardouin. Boyer raconta dans les années 1970 : « nous avons été frappés toute une nuit puis inculpés et condamnés à une peine d’un an de prison que nous avons purgée seuls dans une cellule ».

Il s’agit vraisemblablement de Philibert Boyer, né le 17 mai 1913 à Ivry-sur-Seine, terrassier.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article102141, notice BOYER Philibert , version mise en ligne le 3 novembre 2010, dernière modification le 11 novembre 2021.

SOURCES : Arch. Dép. Seine, listes électorales. — Ivry fidèle à la classe ouvrière et à la France, s.d., témoignage de Philibert Boyer, p. 7.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément